fbpx

Se séparer sans se déchirer

Pour un couple, choisir de parcourir ensemble un chemin est une décision souvent accompagnée du temps que cela durera et très souvent le souhait porté par l’amour qui l’a scellé est : « longtemps » !

Quand les dysfonctionnements apparaissent et que la séparation est souhaitable par une ou les deux personnes, la souffrance est cause ou conséquence mais très souvent présente.

Quand la souffrance est présente, elle est parfois associée au mot déchirement.

Plus le lien est fort, plus la force pour le couper sera grande, ce qui peut faire comparer la situation à un déchirement.

Si le point de vue est plutôt : que s’est-il passé pour en arriver là ? Quelle est ma responsabilité dans cette séparation ? Qu’est ce que j’apprends de cette expérience ? Comment la vivre au mieux ?

Sans enlever la douleur, le fait de prendre du recul peut en diminuer son intensité, aider à trouver des manières de la vivre et éviter dans le futur la reproduction du même tableau. De fait, le mot déchirement peut être remplacé par séparation douloureuse ou toutes autres expressions offrant des images moins extrêmes.

On peut alors se séparer sans se « déchirer ».

Hélène Cociovitch « Qi Gong et 5 éléments. Voyage vers la féminité »

L’hypnothérapie Humaniste aide à se libérer de la relation passée par un processus de deuil, et à se libérer des émotions suscitées par les pensées négatives envers le partenaire duquel il.elle se sépare.

Pour réapprendre à dire oui, à dire encore, l’hypnothérapeute accompagne la personne à avoir une bonne estime de soi et à retrouver confiance en elle-même. Cette dernière prend conscience de son potentiel, et regagne en énergie et l’envie de vivre sa vie avec enthousiasme, en confiance pour à nouveau renaître à l’amour suivant.

Pour prendre RDV en présentiel à Strasbourg ou en visioconférence ➡️ contact

Partager l'article :

Share

>
error: Le contenu est protégé !!